Blog

Comment un système de transformation financière peut améliorer la fiabilité de l’information et assurer la rentabilité de vos investissements

Article 1 sur 8

Un récent sondage de EY auprès de plus de 1 000 directeurs financiers a révélé que la moitié d’entre eux ne sont même pas ” assez confiants ” en ce qui concerne leur reporting financier. Afin de résoudre ce problème pour les directeurs financiers, les investisseurs et un plus large public, l’exactitude de l’information financière doit passer d’un jeu de hasard à une quasi-certitude. Pour cela, nous devons révolutionner notre fonction finance grâce à une solution qui non seulement gère les workflows et l’automatisation, mais qui fournit également un système global de contrôles pour assurer la fiabilité de notre reporting financier.

Lorsque les entreprises commencent à faire le premier pas vers l’automatisation, beaucoup commencent souvent par les processus essentiels du processus de Record-to-Report : rapprochement des comptes, écritures de régularisation et gestion du workflow de clôture. Bien que chacun de ces processus soit essentiel à la clôture financière, en particulier les rapprochements comptables considérés comme le contrôle majeur pour la plupart des entreprises, il manque encore un élément majeur : la conformité.

Trintech utilise une automatisation intelligente pour s’assurer que les contrôles clés qui existent dans ce système peuvent s’intégrer et interagir les uns avec les autres. Prenons l’exemple d’un rapprochement comptable du grand livre, qui est un contrôle clé pour valider notre bilan. Dans le cadre de l’exécution de ce contrôle clé, les utilisateurs peuvent identifier des éléments nécessitant une régularisation. Si nous arrêtons le processus à ce stade, nous ne produirons pas de données financières fiables car nous n’avons pas tenu compte de ces risques. En utilisant un système de contrôle, nous pouvons prendre ces éléments à régulariser, représentant un risque, et créer une pièce comptable. Cette pièce comptable recueillera les informations, les validera (sont-elles conformes à notre système de gestion ?), et les soumettra à un processus de validation et enregistrera ces écritures de régularisation dans le système de gestion ERP. Il clôtura ensuite ces éléments de rapprochement et réalignera ensuite les états financiers. Ainsi, ces 2 contrôles clés, les interactions entre les rapprochements du grand livre et les écritures de journal, vous garantissent la traçabilité et l’audibilité de vos tâches.

Le système de contrôle de Trintech s’ancre dans votre cadre de conformité afin de vous permettre de couvrir l’ensemble de vos activités et de vous assurer que les fonctionnalités suivantes peuvent être incluses, gérées et auditées :

  • Les contrôles préventifs intersociétés vous permettent de faire une demande de transaction intersociétés, de la négocier et de la valider, puis de l’enregistrer dans votre système de gestion ERP. Cet ensemble complet de tâches, demande, modification et validation, sont toutes enregistrées et vérifiables. Plus important encore, il n’est pas nécessaire de transférer les documents financiers de votre ERP à un autre système. Ces mises à jour sont gérées quel que soient le nombre de systèmes ou type d’ERP.
  • Les contrôles de détection intersociétés garantissent que toutes les transactions sont enregistrées selon un format de contrôle préventif et peuvent être corrigées, et lorsque ce n’est pas le cas, pendant un rapprochement comptable.
  • Les outils de RPA déploient et exécutent les tâches définies par les contrôles. Grâce à notre API Close APR, vous pouvez définir ces contrôles et clôturer des tâches et les mettre à jour lorsque l’un de vos bots RPA est actif (UIPath, BluePrism, etc.). A l’avenir, associez-les à des contrôles de conformité de sorte que lorsque les bots RPA sont mis à jour, un contrôle de conformité est effectué pour vérifier que si contrôle est toujours valide, voire nécessaire.
  • La divulgation comptable et le reporting réglementaire sont liés à votre solution afin que ces processus soient visibles, gérés et contrôlés. De plus, les informations financières seront liées à ces rapports via des API afin qu’elles puissent être validées par vos informations financières, elles même validées lors du contrôle avant reporting.
  • Et beaucoup, beaucoup d’autres…

 

En tirant parti de vos systèmes existants, tels que vos systèmes ERP ou financiers pour les écritures comptables et au journal, votre logiciel de trésorerie pour vos informations de trésorerie, vos systèmes fiscaux pour vos transactions fiscales, la gestion des stocks pour vos actifs physiques, etc., vous pouvez maximiser votre retour sur investissement en conservant ces systèmes pour créer l’inventaire permanent de l’ensemble des activités votre entreprise pendant que vous effectuez vos contrôles financiers, vos clôtures et votre reporting. Trintech fournit ensuite un inventaire permanent et vérifiable de tous vos systèmes de contrôle, tels que définis par votre cadre de conformité, y compris : ce qu’ils sont, quand ils sont exécutés, leurs résultats et toute mesure corrective requise lorsqu’un contrôle n’est pas passé. En utilisant un système de contrôles permettant l’intégration avec n’importe quel système (ERP, trésorerie, impôts, etc.), tous les contrôles de votre fonction finance sont dans le périmètre défini, vérifiables et prêts pour le reporting. Ceci permet d’identifier les goulots d’étranglement à éliminer dans le processus.

Donc, une fois que vous avez mis en place un système de contrôle, comment continuez-vous à tirer le meilleur parti de votre investissement ? Lisez notre série de blogs « Système de Comptabilité Intelligente R2R » pour découvrir comment la structure d’automatisation des processus Record-to-Report de Trintech peut vous aider.

 

Rédigé par : Michael Ross, chef de produit chez Trintech

Revu par : Jawad Akkaoui, responsable marketing